Les modalités de concertation sont définies par l’article L. 103-2 (et suivants) du Code de l’Urbanisme.
Dans sa délibération du 25/06/2020 prescrivant la révision du PLU, la commune a listé les objectifs qui seront poursuivis et les modalités de concertation.

En termes de concertation, la commune souhaite mettre en oeuvre les modalités suivantes :

  • la mise en place d’un registre de concertation (et la possibilité donnée aux habitants de s’adresser par mail ou voie postale à M. le Maire) ;
  • la rédaction d’articles sur le bulletin municipal ou pour le site internet de la commune ;
  • l’animation d’un atelier avec les acteurs du monde agricole ;
  • la mise en place du site internet dédié au PLU ;
  • l’organisation d’une réunion publique à la fin de la phase PADD.

Aussi, en amont des travaux dédiés au PLU, la commune se fixe les objectifs suivants :

  • s’engager dans un aménagement raisonnable du territoire par la mutualisation des moyens avec les collectivités environnantes ;
  • confirmer le rôle de ville attractive au service du développement du territoire de Loches Sud Touraine : accueillir de nouvelles populations, accueillir de nouvelles entreprises par l’occupation des espaces libres dans les zones d’activités et leur extension ;
  • mener une politique de développement en compatibilité avec celle engagée par le SCoT Loches Sud Touraine en cours de réalisation, le PCAET, plan mobilité, etc.
  • poursuivre le développement de la ville : construction de logements répondant à une demande diversifiée, réalisation de nouveaux équipements pour la ville, services sanitaires, éducatifs, sociaux, culturels et sportifs ;
  • recentrer l’habitat sur les espaces libres à l’intérieur de l’enveloppe urbaine favorable à la dynamisation du centre-ville ;
  • soutenir l’OPAH engagée sur la commune ;
  • restaurer et valoriser le patrimoine de la commune ;
  • sécuriser, faciliter et développer les déplacements piétons ;
  • achèvement du contournement de Ligueil ;
  • soutenir l’agriculture locale et sa diversification : maraîchage, cultures BIO, circuits courts de commercialisation, tourisme vert, etc. et limiter l’artificialisation des terres agricoles ;
  • développer progressivement le recours aux énergies renouvelables ;
  • protéger les espaces naturels, la faune et la flore.