La révision du PLU a été prescrite par la délibération du Conseil Municipal du 06/11/2020. Le cabinet auddicé urbanisme a été mandaté pour accompagner les élus dans cette procédure.

L’aménagement du territoire de la commune est aujourd’hui encadré par l’application du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Les élus souhaitent réviser le PLU en raison de nombreuses évolutions réglementaires et législatives qui ont eu lieu depuis la dernière approbation du PLU en vigueur (approuvé le 12/02/2010 et modifié à 5 reprises, dont la dernière le 06/09/2019).

Ambillou appartient à la Communauté de communes Touraine Ouest Val de Loire, qui regroupe 28 communes. C’est une commune de la périphérie métropolitaine tourangelle, recensant en 2017 près de 1 800 habitants. Commune implantée dans une clairière du massif forestier du nord-ouest tourangeau, les deux tiers du territoire sont couverts par la forêt, laissant place au sud-ouest du bourg à des terres agricoles aux productions relativement diversifiées : céréaliculture, élevage, maraîchage. La composante « Nature » est très prégnante dans ce territoire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle 2 sites NATURA 2000 ont été définis sur le territoire et ses environs.

La commune est accompagnée par un bureau d’études spécialisé pour la révision de son PLU. Il s’agit du cabinet auddicé urbanisme basé à Saumur (49).


Par délibération du 6 novembre 2020, les élus ont lancé les travaux de révision du PLU de la commune avec les objectifs suivants :

  • Accueillir une population nouvelle dans le but de favoriser le renouvellement de la population en s’inscrivant dans un recentrage de l’urbanisation sur le bourg,
  • Conserver l’identité rurale de la commune en préservant une agriculture de proximité,
  • Protéger et améliorer le patrimoine paysager,
  • Maitriser le développement des activités artisanales et commerciales,
  • Prendre en compte les différentes nouvelles dispositions législatives en vigueur depuis la dernière version du PLU, notamment la loi du 12/07/2010 portant engagement national pour l’environnement (Grenelle II), la loi de modernisation agricole du 27/10/2010 (loi MAP dont l’objectif est de limiter la réduction des espaces agricoles ou à vocation agricole), la loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (loi ALUR) du 24/03/2014 et la loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt du 11/09/2014,
  • Mettre en compatibilité le PLU avec l’évolution du contexte supra-communal, c’est-à-dire avec le SCoT du Nord-Ouest de la Touraine actuellement en révision,
  • Analyser le territoire de la commune et les perspectives d’évolution de ce dernier,
  • Faire évoluer le document face aux besoins futurs, pour être en accord avec les réalités économiques, sociales, urbaines et environnementales,
  • Définir une projet d’aménagement pour la décennie à venir,
  • Conforter la vocation de zone de loisirs et de détente de l’étang dénommé plan d’eau,
  • Préserver les activités existantes, notamment les activités agricoles, et maintenir ou renforcer le potentiel existant pour de nouvelles activités,
  • Garantir une offre immobilière suffisante pour les habitants.